29 Mai 2022

Un commandant ADF aux arrêts

Un commandant ADF aux arrêts Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont annoncé, ce vendredi 28 janvier, la capture de Salim Muhammad, sujet kenyan, identifié comme un des cerveaux moteurs du mouvement terroriste Alliance des forces démocratiques alliées (ADF).

Il est également auteur des vidéos de propagande mettant en scène des tueries à la machette et des arrestations des civils dans les régions de l'Est du Congo où sévit cette nébuleuse et sinistre organisation. 
Dans l'une d'elle, on le voit en personne, entouré de ses frères, prononçant un discours avant d'égorger un homme blessé. 

Sur une vidéo dont a pu se procurer TOP CONGO FM, on voit, justement, l'homme menotté et assis, subissant vraisemblablement un interrogatoire (Photo). 

L'endroit où il est arrêté ou détenu n'est pas précisé.

En moins d'un mois, les FARDC ont réussi à capturer 2 chefs ADF.
 
Mi-janvier, l'armée congolaise avait déjà annoncé l'arrestation, à Uvira (Sud-Kivu), de Benjamin Kisokeranio, responsable des finances, renseignements et approvisionnement de ce qui, à l'origine, fut un mouvement rebelle ougandais opposé au régime de Yoweri Museveni.



Éric Lukoki
Dans la même rubrique
  • La Task force pour la paix en Ituri maintient le dialogue avec les groupes armés (Porte-parole)

    le 24/05/2022 à 12h13

  • « Nous sommes réellement frères et sœurs, appelés à nous pardonner » (Mgr Muteba)

    le 22/05/2022 à 14h20

  • 67 otages détenus par les ADF libérés ces 20 derniers jours en Ituri (Porte-parole militaire)

    le 21/05/2022 à 20h36