18 Octobre 2021

RAM, le ministre des PT-NTIC interpelé à l’Assemblée nationale

RAM, le ministre des PT-NTIC interpelé à l’Assemblée nationale

"Je viens de déposer, à l'Assemblée nationale, une question orale avec débats adressée au ministre des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l'information et de la communication (PT-NTIC", annonce, sur TOP CONGO FM, le député national Claude Mugomberwa Misare (Photo).

Qui attend qu'Augustin Kibasa "vienne éclairer la lanterne de la représentation nationale sur un certain nombre de questions qui concernent le Registre des appareils mobiles (RAM). Il doit nous dire combien d'appareils a-t-il enregistré durant ces 6 derniers mois. Quel est le bilan actuel de la mise en place du système du Registre centrale d'identification des équipements en RDC".

Il dit ne pas comprendre "pourquoi un simple enregistrement d'appareils mobiles peut-il être transformé en une taxe qui vient alourdir la charge d'utilisation des téléphones mobiles. Si la mission de la taxe RAM est de contribuer à la mobilisation des recettes publique, le droit d'enregistrement IMEI ne devait pas être payé annuellement".

Invité du Magazine FACE-À-FACE, le président de l'ARPTC a expliqué que "le RAM n'est pas une taxe, mais une redevance".

A Kinshasa, une marche organisée par "les consommateurs lésés" contre le RAM a été dispersée par les forces de l’ordre.


Rémi Mulingati

Dans la même rubrique
  • RAM, "le gouvernement a capté le message de la population" (Sama)

    le 16/10/2021 à 18h14

  • Le RAM n'est pas une taxe, mais une rémunération des services de l'ARPTC (Ministre)

    le 29/09/2021 à 18h57

  • RAM, « c'est un problème technique » (PT-NTIC)

    le 01/05/2021 à 09h57