30 Novembre 2021

RAM, "le gouvernement a capté le message de la population" (Sama)

RAM,

"Le Premier ministre a informé le Conseil qu’il a reçu le rapport écrit du ministre (Augustin Kibassa) et les recommandations des députés nationaux sur (la) question" du Registre des appareils mobiles (RAM).

Jeudi 14 octobre, le ministre des Postes, télécommunications et Nouvelles technologies de l'information et de la communication (PT-NTIC) était devant les députés nationaux pour répondre à leurs préoccupations relatives à la question orale avec débats qui lui a été adressée par Claude Misare.

L'auteur de cette initiative parlementaire et plusieurs autres députés, relayant le message de la population, ont exigé la suppression pure et simple de ce RAM, n'étant pas satisfaits des réponses du ministre Kibassa Maliba, qui a estimé le RAM a été décidé au Conseil des ministres.

À la réunion du gouvernement de ce vendredi, Sama Lukonde "a rassuré le Conseil que le gouvernement a bien capté le message de la population et qu’il s’attèle à donner des réponses appropriées".

Le Premier ministre annonce donc que "le dossier est en préparation et il sera soumis aux délibérations du prochain Conseil des ministres".

Par Barick Bwematelwa
Dans la même rubrique
  • Le RAM n'est pas une taxe, mais une rémunération des services de l'ARPTC (Ministre)

    le 29/09/2021 à 18h57

  • RAM, le ministre des PT-NTIC interpelé à l’Assemblée nationale

    le 03/05/2021 à 15h04

  • RAM, « c'est un problème technique » (PT-NTIC)

    le 01/05/2021 à 09h57