22 Septembre 2019

Polémique sur la destination de 12 lingots d'or dans l'affaire Didier Boyoko (Ituri)

Économie le 20/08/2019 à 16h44
Polémique sur la destination de 12 lingots d'or dans l'affaire Didier Boyoko (Ituri) Une vive polémique est observée en rapport avec la destination prise par les 12 lingots d’or, un pactole qui avait été restitué au gouvernement provincial en Ituri par la haute cour militaire de cette ancienne province orientale. Ces lingots étaient cambriolés ainsi qu’une importante somme d’argent dans l’attaque d’un convoi d’exploitants d’or chinois, une tragédie ayant causé la mort de deux personnes dont un expatrié chinois.

"Ces lingots d'or seraient déjà vendus et que le gouvernement central aurait déjà eu sa part, ainsi que le gouvernement provincial", explique, le député provincial Kambale Ngendo.

Pour cet élu, "c'est l'exécutif provincial qui a lui-même vendu [ces lingots d'or], à un groupe qui viendrait de l'Arabie Saoudite" et que "ça se leverait autour d'un montant d'un million de dollars".

"Le gouvernement provincial est, en tant que composante de l'État, en droit d'encaisser le produit de la vente de ces lingots d'or et les usages qui en sont faits sont étalés dans la comptabilité publique de la province de l'Ituri", clarifie Javier Egutra.

Pour ce porte-parole de l'exécutif provincial, "il est hors de question d'accuser qui que ce soit d'un détournement".

Le député Kambale Ngendo, qui dénonce "l'installation d'une mégestion en outrance" dans l'ex province orientale, menace que si de réponses claires ne sont pas fournies pour "rétablir la province dans ses droits", cette affaire sera portée parmi les matières à traiter lors de la "session ordinaire de septembre qui est en train de venir".

Dans le cadre de cette affaire, neuf militaires poursuivis ont été également condamnés à de peines allant de 20 à 3 ans de servitudes pénales. Deux civils ont été reconnus coupables pour association des malfaiteurs et deux autres acquittés pour défaut des preuves.

Alain Tshibanda

Dans la même rubrique
  • DHL-RDC s’engage à briser les barrières pour l’épanouissement de son personnel féminin

    le 21/09/2019 à 13h06

  • La FEC espère le retour des entrepreneurs belges en RDC

    le 15/09/2019 à 21h26

  • Meubles et produits pharmaceutiques à la base de l'inflation à Kinshasa (INS)

    le 14/09/2019 à 17h55