30 Novembre 2021

Martin Fayulu félicite la Police pour l'encadrement de la marche de Lamuka

Politique le 16/10/2021 à 18h15
Martin Fayulu félicite la Police pour l'encadrement de la marche de Lamuka

''Ils (militants de l'UDPS) voulaient déranger la marche, mais la Police les a repoussés. C'est comme ça que les choses devraient se faire. Ça sera une très bonne chose si la Police se comportait toujours de cette façon", se réjouit Martin Fayulu, en prélude de son adresse à la première rue Limete, point de chute de la marche, face aux nombreux militants venus marcher avec la Coalition Lamuka pour notamment dire non à la politisation de la CENI.

En effet, parti de l'avenue Kianza dans la commune de Ngaba, cette marche a suivi à la lettre l'itinéraire dressé par par l'Hôtel de ville, notamment marché Ngaba situé sur l'avenue Kianza, Super Lemba, Avenue Sefu, Fikin, Échangeur, Boulevard Lumumba, 1ère rue Cohydro, sous l'escorte de la police et sans aucun incident.

Accrochages avec les militants de l'UDPS

Mais, à la 10è rue Limete, bastion du parti présidentiel, un groupe de militants, identifiés comme ceux de l'UDPS, s'est positionné et a brûlé des pneus pour empêcher le passage aux manifestants. La Police s'est interposés, malgré les jets de pierres et a repoussé ces militants vers les avenues du quartier résidentiel de la 10ème rue Limete.

Pour échanger avec cette foule de militants, Martin Fayulu, coordonnateur en exercice de Lamuka, qui s'est retrouvé seul parceque Adolphe Muzito s'est arrêté en chemin à cause d'une grippe, a abordé les principaux sujets qui font l'actualité politiques ces derniers temps. Certains d'entre eux ont déjà d'ailleurs été épinglés lors du meeting du samedi passé au terrain Sainte-Thérèse à N'Djili, principalement la question de la désignation de nouveaux animateurs de la CENI.

Sit-in devant le Palais en vue

Dans son discours, Martin Fayulu demande à ses militants : ''accepteriez-vous que l'on place encore à la tête de la CENI des gens qui font fabriquer des chiffres?". Il a été répondu par un non retentissant de ses militants.

''Nous avons besoin d'une CENI qui va bien faire son travail, qui va publier les résultats que les Congolais attendront. Si Christophe Mboso continue dans ses déboires, nous irons au Palais du peuple. Je demande aux policiers de ne pas déranger la population ce jour-là parce que c'est pour le bien-être de notre nation", exhorte Martin Fayulu.

Qui rappelle que ''nous avons besoin d'une loi portant organisation et le fonctionnement de la CENI. On peut dialoguer avec toutes les parties prenantes. C'est possible de le faire même durant trois jours. On boucle le traitement de cette loi et on installe une CENI dépolitisée''.

Et de trancher : "tout celui qui veut la paix doit refuser cette loi portant organisation et fonctionnement de la CENI''.


Dieumerci Lusakumunu

Dans la même rubrique
  • "Moise Katumbi est dans l'Union sacrée" (Muyambo)

    le 29/11/2021 à 20h37

  • « C’est possible d'avancer avec Dénis Kadima » (CENCO)

    le 29/11/2021 à 13h30

  • « Pas de collaboration avec la CENI au stade actuel », insiste l'ECC

    le 28/11/2021 à 20h08