29 Janvier 2022

« Les biens des condamnés ne sont jamais confisqués » (CENAREF)

Justice le 28/11/2021 à 19h56
« Les biens des condamnés ne sont jamais confisqués » (CENAREF) "Nous constatons malheureusement qu'il y a de nombreuses décisions de Justice ordonnant des confiscations des biens et autres valeurs des criminels financiers qui souffrent de l'effectivité sur terrain", déclare Adler Kisula, secrétaire exécutif de la Cellule nationale des renseignements financiers (CENAREF) au terme d'un séminaire international tenu à Kinshasa. 

"C'est ce qui pousse de nombreux compatriotes à se poser des questions sur l'utilité de ces condamnations tonitruantes"
, pointe-t-il.

"Notre vœu est que tous les acteurs prennent conscience que le but ultime de combattre la criminalité financière est d'assécher les criminels financiers du produit de leurs activités criminelles".


Par ailleurs,  "la récupération des produits de crimes permet en outre de faire en sorte que les actifs tirés d'activités criminelles soient récupérés et retournés à leur lieu d'origine. Ce qui permet de garantir, ensuite, que les victimes des crimes et les économies dont les actifs ont été détournés n'encourent pas de pertes économiques", explique-t-il.

"Les initiatives de récupération des avoirs se concentrent donc sur 2 objectifs, à savoir : la restitution des avoirs aux victimes et l'utilisation de ces avoirs pour renforcer le système de lutte contre la criminalité financière car ne dit-on pas que l'argent du crime doit être utilisé pour combattre ce même crime".


Éric Lukoki
Dans la même rubrique
  • RAM, le greffier Jules Ngoy du Tribunal de Kinshasa/Gombe Libéré

    le 28/01/2022 à 17h28

  • Affaire RAM, un greffier du Tribunal de commerce arrêté puis transféré à Makala (Me Diakiese)

    le 27/01/2022 à 20h03

  • Peine de mort pour le militaire qui a tué le chauffeur des Kisolokele (Verdict)

    le 26/01/2022 à 12h16