29 Mai 2022

"Le projet Kinshasa zéro trou est exécuté à 90%" (Ministre)

''Globalement, nous pouvons considérer que les travaux sont exécutés à 90%'', constate Alexis Gisaro, ministre des Infrastructures et Travaux publics, après une descente sur quelques artères de la ville où sont exécutés les travaux relatifs au projet Kinshasa zéro trou.

Le ministre d'État note, à l'issue de cette descente, que ''les entreprises ont répondu présent. Certaines d'entre elles sont en avance par rapport au financement reçu. Elles ont fait confiance au gouvernement en préfinançant les travaux au-delà de la somme qu'ils ont perçue. Nous les avons félicitées. Nous voulons encourager ce partenariat entre les entreprises qui font confiance en la République et la République leur rendra au travers de différents paiements''.

Alexis Gisaro se dit satisfait ''même si sur certains tronçons il y a quand-même un certain retard. Nous avons donné des injonctions très claires et même des mises en garde aux entreprises qui sont en retard".

Financement à temps

''Nous sommes en contact avec le ministère des Finances qui va s'exécuter très rapidement tel que nous l'a signifié, pour que les fonds soient disponibilisés afin d'entamer la deuxième phase du projet'', rassure le ministre des ITP.

Qui insiste sur le fait que ''nous tenons à respecter le délai qui est de 6 mois. C'est crucial mais ce délai ne peut être respecté que si les entreprises sont effectivement encouragées par le paiement de manière à ce qu'ils poursuivent les travaux''.

Le projet Kinshasa Zéro-trou a été lancé par le Premier ministre Sama Lukonde, le jeudi 14 octobre, au croisement des avenues Kimwenza et Université dans la commune de Kalamu à Kinshasa, en présence du ministre des Infrastructures et le gouverneur de la ville de Kinshasa.

Cette opération a un coût de "32 millions de dollars, pour la première phase, qui va s'étendre sur une superficie de 83 Kilomètres dans 46 artères pour une durée de 6 mois"

Dans sa première phase, ce projet couvre 24 artères de la ville de Kinshasa.


Dieumerci Lusakumunu

Dans la même rubrique
  • La Task force pour la paix en Ituri maintient le dialogue avec les groupes armés (Porte-parole)

    le 24/05/2022 à 12h13

  • « Nous sommes réellement frères et sœurs, appelés à nous pardonner » (Mgr Muteba)

    le 22/05/2022 à 14h20

  • 67 otages détenus par les ADF libérés ces 20 derniers jours en Ituri (Porte-parole militaire)

    le 21/05/2022 à 20h36