26 Février 2020

Le directeur de la prison centrale de Mbuji-Mayi suspendu

Justice le 15/01/2020 à 11h07
Le directeur de la prison centrale de Mbuji-Mayi suspendu Le directeur de la prison centrale de Mbuji-Mayi, Zahera Munganga, est suspendu par le gouverneur du Kasaï oriental. Cette décision est contenue dans un arrêté rendu public le 11 janvier dernier.

Ce dernier renseigne que le directeur de cette maison carcérale a immédiatement été interpellé par l’agence nationale de renseignement (ANR) et relâché le lundi 13 janvier dernier.

D’après Raphaël Kalala, ministre provincial de la justice, Zahera Munganga est accusé d’avoir été à la base d’une vive tension qui a caractérisé la prison centrale de Mbuji-Mayi depuis les festivités de fin d’année.

"Au niveau de la prison, des pensionnaires dames, qui étaient là, ont pu dire qu’il était en train d’alléguer que si le jour de bonne année, ils n’ont pas mangé de poulet ou de poisson, c’est parce qu’il y a eu changement au haut sommet [de l’Etat]"
, a-t-il pointé.
 
Il a renseigné qu’"[à la suite de sa suspension, qui est une mesure préventive, on ouvre une action disciplinaire. [De ce fait], il doit donner ses moyens de défense par rapport aux faits lui imputés".

Durant toute la période de suspension, c’est Oscar Kwika Ngoy, actuellement secrétaire de la prison centrale de Mbuji-mayi, qui en assurera la direction.

Lors du dernier conseil des ministres, avait annoncé son porte-parole David-Jolino Diwampovesa Makelele, le gouvernement s'était engagé "à régler les problèmes de rupture de ration dans les établissements pénitentiaires".

Eric Lukoki
Dans la même rubrique
  • 100 jours-Interpellation du président de Samibo Congo

    le 24/02/2020 à 21h55

  • Suspension de la grève des magistrats en RDC (Syndicat)

    le 24/02/2020 à 20h40

  • « L'ancien AG de l'ANR n'a pas d'immunités » (Lutundula)

    le 24/02/2020 à 15h40