6 Février 2023

« Il faut s'approprier le portail numérique de la RDC » (Premier ministre)

« Il faut s'approprier le portail numérique de la RDC » (Premier ministre) ''Quand je suivais les ministres présenter (la charte graphique et le portail numérique de la RDC), j'ai constaté que c'est quelque chose de nouveau et il faut une appropriation, un changement d'habitude. C'est une invitation lancée aux membres du gouvernement et à l'administration parce que, c'est un chemin que nous commençons et nous espérons que ça va nous amener vers un système informatique certifié qui va mettre de côté le phénomène de Fake News'', exhorte le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

Lors du lancement officiel de la charte graphique du gouvernement et du portail numérique de la RDC ce lundi 14 février, il rassure que ''moi-même, je vais m'impliquer pour cette appropriation à notre niveau en termes de collaboration avec la première institution du pays qui est la présidence de la République et d'autres institutions pour qu'on arrive à ce succès qui débute ce jour''.

Il salue notamment ''les avancées enregistrées dans ce nouveau secteur institué il y a peu. Le seul ministère qui a été créé dans le cadre du gouvernement que je dirige. Certes il reste encore beaucoup à faire tant au point de vue de son fonctionnement en tant que ministère parce qu'il y a une administration à mettre derrière qui doit accompagner le ministère, déjà on peut voir les fruits qui sont déjà produits".

C'est quoi la charte graphique ?

''La Charte graphique est un ensemble d'éléments techniques qui permettent de définir la marque d'État qui est composé du bloc armoirie, il y aura la ligne d'État qui reprend la barre tricolore qui reprend les couleurs du drapeau, ensuite l'intitulé qui permettra de marquer la différence et à droite de l'armoirie il y aura l'identité de chaque ministère", explique, pour sa part, Patrick Muyaya, ministre de la Communication et Médias.

Parlant de la pertinence de cette initiative, il explique que ''nous avons voulu que tous les documents qui sortent du gouvernement, de l'administration et des  administrations qui sont à notre charge répondent à un besoin d'unicité visuelle. C'est un facteur qui permettra de démontrer que nous sommes un gouvernement uni et que nous travaillons suivant une ligne commune''.

Et de poursuivre :  ''il ne sera plus question de voir par exemple le ministère des PT-NTIC d'avoir un papier en tête visuellement différent du ministère de la Culture ou de la Communication. Désormais, ce qui nous différenciera sera simplement l'intitulé du ministère et pour tout le reste, ce sera la même chose, même dans la taille typographique et les types de papiers parce que ça constitue un ensemble d'éléments visuels qui marquent dorénavant les caractéristiques de tout ce qui sera correspondance ou documents du gouvernement".

Source officielle d'informations

''Avec ce portail, quiconque est intéressé à avoir des informations fiables, c'est-à-dire officielles sur la République démocratique du Congo, a une porte d'entrée. C'est la matérialisation d'une recommandation du président de la République qui n'a cessé de clamer son engagement à faire du numérique un levier d'intégration, de bonne gouvernance et de croissance économique et sociale'', explique pour sa part le professeur Désiré-Cashmir Kolongele Eberande, ministre du Numérique, en présentant notamment le portail numérique de la RDC.

''Le numérique a l'avantage de permettre la transparence et la redevabilité. En utilisant les données, nous avons la possibilité de pouvoir mener une gouvernance transparence, c'est-à-dire avoir la source, le cheminement et l'aboutissement de tout ce qui est donnée fondamentale'', souligne-t-il.

On peut notamment accéder à ce portail à travers le site internet www.republique.cd.


Dieumerci Lusakumunu

Dans la même rubrique
  • RAM, "le gouvernement a capté le message de la population" (Sama)

    le 16/10/2021 à 18h14

  • Le RAM n'est pas une taxe, mais une rémunération des services de l'ARPTC (Ministre)

    le 29/09/2021 à 18h57

  • RAM, le ministre des PT-NTIC interpelé à l’Assemblée nationale

    le 03/05/2021 à 15h04