15 Août 2022

« Il faut déposer les armes » dans l’Est de la RDC (Pape François)

Religion le 04/07/2022 à 14h49
« Il faut déposer les armes » dans l’Est de la RDC (Pape François)

"En ce moment, les paroles ne suffisent pas pour vous transmettre la proximité que je voudrais vous exprimer et l’affection que j’éprouve pour vous. Je voudrais vous dire : ne vous laissez pas voler l’espérance !", exhorte le Pape François, dans un vidéo-message destiné aux peuples de la RDC et du Sud-Soudan.

"Je pense à la République Démocratique du Congo, à l’exploitation, à la violence et à l’insécurité dont elle souffre, en particulier à l’est du pays où les affrontements armés se prolongent, causant des souffrances innombrables et dramatiques, exacerbées par l’indifférence et la complaisance de beaucoup".

Également le Saint-Père "pense au Soudan du Sud, au cri de paix de sa population qui, épuisée par la violence et la pauvreté, attend des gestes concrets du processus de réconciliation nationale, auquel je désire contribuer non pas seul, mais dans une démarche œcuménique, ensemble avec deux chers frères : l’Archevêque de Canterbury et le Modérateur de l’Assemblée générale de l’Église d’Écosse".

Il faut déposer les armes

"Pensez combien plus vous êtes précieux et aimés aux yeux de Dieu, qui ne déçoit jamais ceux qui mettent leur espérance en Lui ! Vous avez une grande mission, tous, en commençant par les responsables politiques : celle de tourner la page pour ouvrir de nouvelles routes, routes de réconciliation, routes de pardon, routes de coexistence sereine et de développement".

Pour le Pape François, "c’est une mission qu’il faut assumer en regardant ensemble vers l’avenir, à tant de jeunes qui peuplent vos terres riches et blessées, en remplissant ces terres de lumière et d’espérance. Les jeunes rêvent et méritent de voir ces rêves se réaliser, de voir des jours de paix : pour eux, en particulier, il faut déposer les armes, dépasser les rancunes, écrire de nouvelles pages de fraternité".

En attendant, le Pape François rassure que "les larmes que vous versez à terre et les prières que vous élevez au Ciel ne sont pas inutiles. La consolation de Dieu viendra".

Le Saint, qui a reporté son voyage apostolique prévu début juillet en RDC et Sud-Soudan, pour des raisons de santé, estime que "le Seigneur sait combien est grand mon regret d’avoir été contraint de reporter cette visite tant désirée et attendue. Mais ne perdons pas confiance et alimentons l’espérance de nous rencontrer au plus vite, dès que ce sera possible".

Pour l'instant, "je demande que sa paix descende dans vos cœurs. Tandis que grandit de jour en jour l’attente de voir vos visages, de me sentir à la maison dans vos communautés chrétiennes vivantes, de tous vous embrasser avec ma présence et de bénir vos terres, ma prière s’intensifie, tout comme l’affection pour vous et pour vos peuples".

Par Barick Bwematelwa
Dans la même rubrique
  • Le pardon du Pape à la RDC et au Sud-Soudan

    le 12/06/2022 à 15h24

  • Report de la tournée africaine du Pape François

    le 10/06/2022 à 14h02

  • Le programme officiel de la visite du Pape François en RDC

    le 06/06/2022 à 20h33