26 Février 2020

Félix Tshisekedi déterminé à améliorer le climat des affaires en RDC

Économie le 21/01/2020 à 13h38
Félix Tshisekedi déterminé à améliorer le climat des affaires en RDC
"L'un des principaux objectifs en assistant à cette rencontre est de montrer (aux investisseurs britanniques) que mon pays est déterminé à améliorer son climat des affaires afin que nous puissions travailler ensemble", a déclaré le président Tshisekedi ce mardi à Londres, où il a assisté à une conférence économique sur les investissements en RDC.

"J'ai pris un engagement personnel à améliorer le climat des affaires", dit aussi
 le président de la République qui, en marge du Sommet UK-Africa sur les investissements  dit être venu "vous écouter pour comprendre vos préoccupations et tenir compte de vos suggestions pour relever les multiples défis auxquels notre pays fait face".

Le président de la république a aussi dit avoir déjà "initié une série de réformes dont la simplification du système des impôts, la lutte contre la corruption et le renforcement du pouvoir judiciaire en vue de faire de la RDC une destination plus attrayante et plus rassurante pour les investissements". 


Plusieurs opportunités en RDC 

 
"Depuis mon arrivée au pouvoir, j'ai pris l'option d'ouvrir la RDC aux investissements",
rappelle le Chef de l'Etat.

Pour attirer les investisseurs, le président de la République dévoile que "la RDC est dotée d'abondantes ressources minérales, de vastes ressources forestières, d'importantes réserves d'eau douce, d'une 
riche biodiversité et des terres arables. Son potentiel énergique est évalué à plus de 100 mille mégawatts".


Actuellement, "ce dont nous avons besoin c'est de mettre en place le mécanisme et des actions concrètes susceptibles de créer des emplois".

Reconnaissant que "notre budget d'investissement est limité", Félix Tshisekedi exhorte les investisseurs "d'appuyer nos efforts. Le partenariat britannique gagnant gagnant est nécessaire".

Dans cet élan, le Chef de l'Etat précise que "j'ai décidé de diversifier notre économie à  travers la promotion du secteur agricole, la création des zones économiques spéciales, la transformation locale de nos matières premières et le développement du tourisme".

Il rassure donc aux investisseurs que "les opportunités sont vastes et largement inexploitées".

Le Chef de l'État cite notamment "120 millions de terres arables, un climat favorable, une pluviométrie abondante tout au long de l'année, la construction d'infrastructures routières, fluviales, aéroportuaires sur toute l'étendue de la République".

Mais également, "la RDC abrite, avec son bassin, la deuxième plus grande forêt tropicale et les plus importante tourbière au monde".

Concrètement, Félix Tshisekedi "invite les entreprises et les capitaines d'industrie britanniques à venir investir en RDC".
Par Barick Bwematelwa
Dans la même rubrique
  • Enfin un pont pour relier Lodja et les territoires voisins (Sankuru)

    le 20/02/2020 à 07h01

  • Gecamines, le FCC surpris du rétropédalage de l’ACAJ

    le 18/02/2020 à 21h34

  • Le budget de l’Etat n'est pas modifié (Mayo)

    le 18/02/2020 à 21h31