29 Mai 2023

Emmanuel Macron à Kinshasa ce 4 mars, voici les attentes de la RDC

Politique le 27/02/2023 à 14h48
Emmanuel Macron à Kinshasa ce 4 mars, voici les attentes de la RDC

Le président Français Emmanuel Macron est attendu à Kinshasa ce 4 mars 2023 dans le cadre de son 18ème déplacement en Afrique qui va débuter ce 1er mars par Libreville (Gabon.).

À Kinshasa, il aura plusieurs entretiens avec son homologue, Félix Tshisekedi.

La visite d'Emmanuel Macron sera également l'occasion de la signature de nouveaux accords de coopération dans divers domaines dont la recherche médicale.

Il va visiter notamment l'Institut national de recherche biomédicale, INRB, référence sur le continent. 

Selon un dossier de presse, le Chef d'Etat français prendra part au forum économique de suivi du sommet Union Européenne-Union africaine tenue en février 2022.

Qu'attendre de la visite de Macron ?

''Nous demandons à la France d'assumer son statut d'un des acteurs principaux de la vie internationale. La France est un pays permanent du conseil de sécurité dans le monde. Donc, elle a des devoirs à ce niveau là,'' explique le vice-Premier ministre chargé des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, à moins d'une semaine de l'arrivée d'Emmanuel Macron.

"La France a aussi des partenariats et des coopérations avec des pays, bien-sûr pour ses intérêts, mais dans la perspective de gagnant-gagnant. Nous sommes tous de la Francophonie. Là aussi, il y a la déclaration de Bamako", renchérit Christophe Lutundula.

"Il y a une série de valeurs qui se trouvent dans ces instruments communs avec la France. Doncw la France aussi doit se porter à la hauteur de ses responsabilités parce qu'il n'y a pas de francophonie sans la France et si la France est à côté des valeurs de la francophonie, ça ne vaut pas la peine".

Il souligne également que "les valeurs de la République Française, c'est la fraternité que je l'appelle au niveau international la solidarité. Ça veut dire que lorsqu'à travers le monde, il y a un peuple qui est soumis à des contraintes de se déplacer parce qu'il y a un pays, en l'espèce le Rwanda, qui lui a apporté la guerre, que la France aussi prône la solidarité notamment en disant à ceux qui amènent la guerre chez nous de ne plus le faire".

Raison pour laquelle "nous pensons qu'il est essentiel que la France soit conforme à ses valeurs, les valeurs de la République qui ont fondé la révolution française, c'est national mais projeté sur l'échelle internationale, liberté, égalité et fraternité signifie démocratie, État des droits".

Pour Christophe Lutundula, "dans le concept État des droits projeté au niveau international, il y a des règles. Donc la France devra aussi veiller à ce que cela soit respecté non seulement pas des déclarations de bonne foi mais par des actes".


Dieumerci Lusakumunu

Dans la même rubrique
  • Plus de 25 millions d'électeurs enrôlés dans les différentes aires opérationnelles (CENI)

    le 01/03/2023 à 07h19

  • Félix Tshisekedi cède son fauteuil de président de la CEEAC à Ali Bongo

    le 26/02/2023 à 11h33

  • « Les nouveaux mandataires font pression pour s'octroyer des avantages illégaux » (Félix Tshisekedi)

    le 26/02/2023 à 11h33