22 Septembre 2019

Ebola: 204 044 personnes vaccinées depuis le déclenchement de l'épidémie en RDC

Ebola le 25/08/2019 à 20h00
Ebola: 204 044 personnes vaccinées depuis le déclenchement de l'épidémie en RDC "Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 204 044 personnes ont été vaccinées. Le seul vaccin à être utilisé dans cette épidémie est le vaccin rVSV-ZEBOV, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d’éthique dans sa décision du 20 mai 2018", indique la note publiée samedi dernier par le comité multisectoriel en charge de la riposte contre Ebola.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas dans les provinces du Nord-Kivu, de l'Ituri et du Sud-Kivu est de 2 950, dont 2 845 confirmés et 105 probables, portant au total le nombre de décès à 1 980 (1 869 confirmés et 105 probables), à 883 celui de personnes guéries.

377 cas suspects sont en cours d’investigation et 8 nouveaux cas confirmés, dont 6 au Nord-Kivu (notamment 4 à Beni, 1 à Katwa et 1 à Kalunguta) et 2 en Ituri (notamment à 1 Mambasa, 1 à Lolwa).

La note d'information signale 3 nouveaux décès de cas confirmés au Nord-Kivu, où aucun décès communautaire parmi les nouveaux cas confirmés n'a été enregistré. Trois personnes sont décédées au niveau du centre de traitement d'Ebola (CTE) au Nord-Kivu, 2 à Katwa et 1 à Kayna.

Deux personnes guéries sont sorties des CTE, dont 1 au Nord-Kivu (Beni) et 1 en Ituri (Komanda).

"Aucun agent de santé ne figure parmi les nouveaux cas confirmés", s'est réjoui le comité en charge de la riposte nationale.

Le cumul des cas confirmés/probables parmi les agents de santé est de 155 (5 % de l’ensemble des cas confirmés/probables), dont 41 décès.

Vaccination en cours...


La vaccination en ring a été élargie "autour des cas confirmés et des personnes de première ligne (PPL) au Sud-Kivu dans la zone de santé de Mwenga, précisément dans les aires de santé de Schowa, Mwana et Kakole ainsi que dans la zone de santé d’Ibanda", précise le bulletin d'information épidémiologique.

Le secrétariat général du comité en charge de la riposte renseigne également la poursuite de la vaccination autour du cas confirmé dans l’aire de santé de Bukonde à Pinga, dans la province du Nord-Kivu.

Depuis le début de cette dixième épidémie, le cumul des voyageurs contrôlés (prise de température) aux points de contrôle sanitaires est évalué à 87 998 192 personnes.

À ce jour, indique le comité de la riposte, "un total de 98 points d'entrée (PoE) et de points de contrôle sanitaire (PoC) ont été mis en place dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri, afin de protéger les grandes villes du pays et éviter la propagation de l’épidémie dans les pays voisins".

Alain Tshibanda 
Dans la même rubrique
  • Introduction d’un deuxième vaccin contre Ebola dès mi-octobre prochain

    le 18/09/2019 à 16h38

  • Aucun cas d'Ebola à Kaziba au Sud-Kivu (Ministre)

    le 17/09/2019 à 18h18

  • "J'ai été isolé à cause d'Ebola et aujourd'hui j'ai obtenu mon diplôme d'Etat" (Claude)

    le 15/09/2019 à 14h41