30 Novembre 2021

Dénis Kadima entériné président de la CENI

Politique le 16/10/2021 à 18h15
Dénis Kadima entériné président de la CENI

"L'Assemblée plénière déclare recevable le rapport (de la Commission mixte paritaire, chargée d'examiner les procès-verbaux de désignation de nouveaux membres de la CENI) soumis à notre appréciation", annonce Christophe Mboso, ce samedi 16 octobre, au cours d'une plénière sous forte tension à l'Assemblée nationale.

La place n'étant pas aux débats, "les conclusions du rapport de la Commission paritaire (majorité et opposition) sont approuvées par l'Assemblée plénière. En conséquence, l'Assemblée plénière entérine la désignation des membres de la CENI", tranche le président de l'Assemblée nationale.

Il s'agit du président de la CENI Denis Kadima Kazadi, premier vice-président Bienvenu Ilanga, (2ème vice-président poste à pourvoir), rapporteur Patricia Nseya, rapporteur adjoint Paul Muhindo, questeur poste à pourvoir, questeur adjoint Sylvie Balume.

Pascal Lupemba, Fabien Matanda, Blaise Dito Munizi, Roger Bimwala, Joséphine Ngalula, Gérard Bisamu et Adine Onokoko sont entérinés comme membres de la plénière.

Après les avoir présentés à la nation à travers les députés nationaux, "ils attendent l'ordonnance de leur investiture par le Chef de l'État. Cette résolution sera transmise au président de la République pour leur investiture", signale Christophe Mboso.

Qui estime que "l'Assemblée nationale vient de s'acquitter de son obligation attendue par toute la nation. C'est une délicate tâche. 12 des 15 membres sont entérinés. Un événement historique qui restera gravé dans les annales. C'est plus que la majorité".

Un entérinement qui s'est fait sans consensus entre confessions religieuses chargées de désigner notamment le président de la CENI.

Plénière sous tension

Cette plénière s'est tenue sous une forte tension. Il y a eu même bagarre à l'Assemblée nationale. Les députés du FCC/Ensemble de Moïse Katumbi s'opposant à cette "plénière irrégulière" et de l'Union sacrée se sont affrontés.

Malgré cette forte tension, André Mbata, président de la Commission paritaire, a poursuit sans désemparer la lecture de ce rapport.

Par Barick Bwematelwa
Dans la même rubrique
  • "Moise Katumbi est dans l'Union sacrée" (Muyambo)

    le 29/11/2021 à 20h37

  • « C’est possible d'avancer avec Dénis Kadima » (CENCO)

    le 29/11/2021 à 13h30

  • « Pas de collaboration avec la CENI au stade actuel », insiste l'ECC

    le 28/11/2021 à 20h08