18 Octobre 2021

Chaînes congolaises coupées sur satellite, « RASCOM exige la totalité de sa facture » (Ministre)

Chaînes congolaises coupées sur satellite, « RASCOM exige la totalité de sa facture » (Ministre)

"La facture est de l'ordre de 500.000 dollars américains. Nous avons dit que compte tenu des difficultés de trésorerie, nous allons payer près de 380.000 dollars, mais RASCOM souhaite que cela soit payé en entier", révèle, à TOP CONGO FM, le ministre de la Communication et Médias.

Qui rassure que "cela sera fait en début de semaine".

Avant son entrée en fonction, l'Etat Congolais payait à l'Organisation régionale africaine de communications par satellite (RASCOM) 780.000 dollars par an, mais "nous avons conclu un nouveau contrat qui a pris effet au mois d'octobre de l'année passée et qui échoit au mois d'octobre de cette année".

Avec ce nouveau contrat, "il était question qu'on paie la totalité. Nous avons convenu avec eux pour payer au moins les 3/4 de ce montant (500.000 dollars américains). Nous l'avons payé, bien que cela a été fait en retard".

Malheureusement, déplore-t-il, "nous constatons que cela n'a pas satisfait RASCOM. Il faut qu'on paie le solde de manière à régler cette histoire. Ça sera ce vendredi ou en début de semaine".

Le ministre de la Communication et Médias accuse "beaucoup de chaînes qui ont migré sur satellite sans payer un seul rond" d'être à la base de cette situation. 

"Je suis en train d'assainir le paysage médiatique national. Des décisions vont tomber, toutes ces chaînes doivent payer, sinon on va les exclure du bouquet".

Le ministre Jolino Makelele a rencontré les chaînes de radio télévision ce vendredi matin

Par Barick Bwematelwa
Dans la même rubrique
  • RAM, "le gouvernement a capté le message de la population" (Sama)

    le 16/10/2021 à 18h14

  • Le RAM n'est pas une taxe, mais une rémunération des services de l'ARPTC (Ministre)

    le 29/09/2021 à 18h57

  • RAM, le ministre des PT-NTIC interpelé à l’Assemblée nationale

    le 03/05/2021 à 15h04