14 Décembre 2017

CAN 2017, le mea culpa de Mulumbu

CAN Gabon 2017 le 15/01/2017 à 16h49
CAN 2017, le mea culpa de Mulumbu Après s'être illustrés vendredi par la publication d'une vidéo dans laquelle ils annonçaient le boycott de l'entraînement pour exiger le versement de leurs primes, les Léopards de la RDC reconnaissent leur erreur et promettent de se faire pardonner sur le terrain ce lundi face au Maroc. 

"On n'est pas fier de la vidéo qui est sortie. On a été maladroit en faisant cette vidéo. On s'est aussi mis une pression quelque part. Parce qu'on sait qu'on est un pays de football, avec 80 millions de personnes. La meilleure réponse nous la donnerons sur le terrain" à dit à TOP CONGO FM le capitaine Youssouf Mulumbu (photo prise ce matin à l'entraînement).

Qui ajoute, "nous avons discuté avec le Ministre des Sports et la Fecofa, on s'est entendu et on reste tous concentré sur le même objectif"


"Aller jusqu'au bout"

Évoquant le match de lundi, 20h, contre les Lions de l'Atlas du Maroc, le capitaine des Léopards affirme que "l'équipe veut aller au bout jusqu'au 5 février. On a bien préparé cette CAN et demain on va entrer sur le terrain avec la ferme détermination de gagner ce match".

A la même question, le sélectionneur principal de la RDC dit s'attendre à un match "costaud face à un adversaire très très difficile à manœuvrer qui a traversé les éliminatoires sans perdre le moindre match". 

Concernant la vidéo et la grève de ses joueurs, Florent Ibenge regrette la publication de cette vidéo et l'acte posé par ses joueurs. 

"Ils se sont mis en faute. On a perdu une journée de préparation. La meilleure des choses à faire désormais est de rentrer sur le terrain pour tout renverser et se racheter... On connaît la passion de notre population, le plus important est de gagner pour que les choses reviennent à la normale".
Par Thierry K Kambundi
Dans la même rubrique
  • Un supporter décède au Gabon.

    le 30/01/2017 à 12h29

  • Trop de blessés, la victoire était difficile

    le 30/01/2017 à 08h52

  • Omari: "Nous avons perdu à cause des erreurs tactiques"

    le 29/01/2017 à 20h51