29 Janvier 2022

Aucun engagement ferme au G20

International le 31/10/2021 à 20h47
Aucun engagement ferme au G20

A part pour les vaccins, la moisson a été très faible pour le continent au sommet du G20 de Rome.

Les États se sont engagés à partager de manière transparente les informations sur le partage et la livraison de doses de vaccin anti-Covid à destination des pays les plus pauvres, en Afrique notamment, qui pourra produire ses vaccins.


Sur le climat, Rome arrive avant Glasgow, la COP26, qui devrait marquer une accélération de la lutte contre le réchauffement climatique ne voient que les principaux acteurs définir des objectifs inférieurs à ceux de la COP21 de Paris en 2005, 1,5 plutôt que 2 degrés.

À Glasgow, la RDC, pays solution, devrait être plus présente qu’à Rome où son président, en président de l’Afrique, n’était qu’observateur.

Notre pays devrait obtenir plus de financements et d’investissements en prime de la conservation de sa forêt, le ministre des finances de la RDC devrait signer accord avec bailleurs de fonds, « on attend, c’est un premier pas », nous a dit Nico Kazadi, « un demi milliard pour les 5 prochaines années ».


A quand les 100 milliards?

L'Afrique attendait 100 milliards, elle attendra encore un peu.

Le G20 a repris à son compte le récent engagement  de Paris, de faire plus pour les pays du continent qui n’ont obtenu à ce jour qu’une trentaine de milliards de DTS, dont 1,5 pour la RDC.

« Nous avons déjà fourni des efforts, mais ces derniers seront vains si la communauté des pays en développement n’accompagne pas », a dit dans son discours, ce dimanche, le président Tshisekedi.


Rome, Christian Lusakueno, TOP CONGO FM.

Par Christian Lusakueno
Dans la même rubrique
  • Coup d’état au Burkina Faso, Félix Tshisekedi exige la libération du président Kabore

    le 25/01/2022 à 08h59

  • Décès de Monseigneur Desmond Tutu

    le 26/12/2021 à 09h24

  • Réchauffement climatique, « la RDC ne mobilisera que 2 milliards de dollars d'ici 2030 » (Kazadi)

    le 04/11/2021 à 15h29